Image_1Il y a quelques semaines, Gio a attiré l'attention des bloggeurs sur ce roman, Aux malheurs des dames, qui faisait l'objet de poursuites judiciaires car certains commerçants considéraient qu'il donnait une mauvaise image du quartier dans lequel se déroule l'histoire ! Ils réclament deux milliions d'euros de dommages et intérêts !!! La fervente lectrice que je suis ne pouvait que s'insurger face à ce scandale ! Si on en vient à attaquer la fiction, mais où va-t-on ? C'est un grand bond en arrière !! du temps où Flaubert faisait l'objet d'un procès pour avoir "vanté" les joies de l'adultère à travers le personnage d'Emma Bovary ? C'était il y a deux siècles, rendez-vous compte !!! J'ai donc eu envie de participer à cette lecture collective que proposait Gio.

Le postulat de départ me plaisait bien (et le titre avec sa référence explicite à Zola aussi !) : une intrigue policière dans le milieu du tissu à Paris. Mais je dois avouer qu'après une semaine de lecture assidue, je peine énormément sur ce livre...Je n'adhère pas à la manière dont c'est écrit, c'est très haché, et les personnages sont patauds...je n'accroche tout simplement pas. Même si j'ai envie de comprendre pourquoi le criminel veut faire maigrir les femmes qu'il kidnappe, je ne parviens pas à lire plus de deux pages d'affilée : autant dire que je n'ai pas avancé dans ma lecture. J'abandonne rarement les livres en cours de route, mais je n'ai pas envie de me gâcher mon plaisir quotidien, alors je passe ma route pour celui-ci, j'espère que certaines (Stephie, Pimprenelle, Lollipops...)auront eu plus de courage que moi et auront été jusqu'au bout, mais je sais déjà que Sarah a eu beaucoup de mal aussi...