Image_1"Qu'est-ce que la BIT LIT ?"  ??!! C'est cette question incongrue qui m'a poussée à m'intéresser à l'ouvrage de Valérie Stivers, La Mode est au rouge sang, sorti en édition de poche en avril dernier. J'avais découpé  un article dans Elle lors de la sortie de ce roman et je l'avais collé dans mon cahier LAL (!) ; il présentait cet ouvrage comme un mélange amusant d'histoire de vampires et de chick litt (littéralement : littérature pour poulettes), genre ludique et féminin assez récent qui englobe Sex and the city ou bien Le Jounal de Bridget Jones, ce mélang edonne naissance à un genre grand public : la bit liitt. J'avoue que je ne connais que très peu la chick litt, mais je suis une inconditionnelle des vampires depuis mon adolescence, alors j'ai voulu découvrir ce genre nouveau.

Kate, jeune fille naïve, est engagée comme stagiaire au magazine "Tasty". Elle va  alors de surprise en surprise : les rédactrices en chef boivent de grands verres d'une boisson rougeâtre censée être du jus de betterave, elles dorment par terre dans leur bureau et il y a des meurtres étranges qui se multiplient au sein du journal...

L'auteur a choisi d'amuser sa lectrice (je doute qu'il y ait beaucoup de lecteurs pour la bit litt !) plus que de l'effrayer, c'est pourquoi elle insiste sur le côté grand guignolesque des vampires afin de nous faire rire de la naïveté de Kate mais aussi du ridicule de ces vampires accros au shopping !

Bref, il s'agit d'une lecture divertissante, qui n'a cessé de me rappeler Le Diable s'habille en Prada, livre (et film) phare de la chick litt, on y revient !!!