Image_1Voilà un livre qui traînait sur mes étagères depuis de longs mois (années ?) et que mon chéri me conseillait vivement. Je l'ai enfin lu et j'ai passé un très bon moment : tout d'abors parce que j'aime l'époque abordée dans ce roman - Le Moyen-Age -, ensuite parce que l'intrigue est vraiment prenante et on a hâte d'en connaître l'issue, enfin parce que la fin m'a surprise et déstabilisée à la fois.

"1348. La peste s'abat sur l'Angleterre. Rites païens, sacrifices rituels et religieux : tous les moyens sont bons pour tenter de conjurer le sort. Dans le pays, en proie à la panique et à l'anarchie, un petit groupe de neuf parias réunis par le plus grand des hasards essaie de gagner le Nord, afin d'échapper à la contagion. Parmi eux, un vendeur de saintes reliques, un magicien, une jeune voyante, un conteur, une domestique, deux musiciens italiens, un peintre et sa femme enceinte. Neuf laissés-pour-compte qui fuient la peste mais aussi un passé trouble. Bientôt, l'un d'eux est retrouvé pendu, puis un autre démembré, un troisième poignardé... Seraient-ils la proie d'un tueur plus impitoyable encore que l'épidémie ? Et si celui-ci se trouvait parmi eux ? Toutes les apparences ne vont pas tarder à s'avérer trompeuses et, avec la mort qui rôde de toutes parts, les survivants devront faire preuve d'une incroyable sagacité, au milieu des secrets et des mensonges, pour trouver le mobile des meurtres et résoudre l'énigme avant qu'il ne soit trop tard."

Le personnage qui raconte l'histoire, Camelot, est très attachant : un vieil homme qui erre sur les routes et qui gagne sa vie en vendant des "reliques". Cet être solitaire va se retrouver entouré de huit autres personnes, toutes voulant fuir la peste noire...mais la mort rôde autour d'eux. L'intrigue est savamment menée et l'évocation de cette période historique se marie bien avec le mystère qui semble entourer chaque personnage. Certains trouveront ce roman très -trop ? - lent, d'autres savoureront le temps que prend l'auteur pour disséquer chaque personnage afin que le lecteur se sente inclus dans cette compagnie des menteurs...

C'est un roman que je conseille, mais il ne fait pas s'attendre à lire un thriller haletant, c'est loin d'être le cas.