delacourt

 J'ai été agréablement surprise par ce roman qui ne me tentait pas plus que ça au départ, n'ayant pas eu un vrai coup de coeur avec La Liste de mes envies.  On ne voyait que le bonheur est un roman très différent, très noir, très triste, très dérangeant.

Une fois ouvert, j'ai été happée par l'histoire simple de cet homme marié, père de deux enfants, qui fait le point sur sa vie en évoquant des souvenirs marquants qui tournent autour d'une somme (le titre de chaque chapitre). Survient un événement inattendu au milieu du livre qui a fait que je n'ai pas pu le refermer avant d'avoir compris ce qui m'avait sidérée ! Vous comprenez que je ne peux pas en dire davantage.

Malgré la noirceur de l'intrigue, ce roman m'a fait passer un très bon moment, prouvant une fois de plus que les êtres humains ont beaucoup de ressources en eux quand il s'agit de se réparer, de comprendre, voire de pardonner.