51Tkc0yITHL

 Voilà un très bon roman commencé pendant les vacances et fini cette semaine : La Masison des absents, Tana French. Il s'agit d'un thriller noir et psychologique dont j'avais noté le titre suite à un article paru dans ELLE dans lequel un auteur le conseillait vivement.

A la Criminelle, l'as des enquêtes de haute volée, c'est moi. Inspecteur Kennedy, pour vous servir. En ce moment, je suis sur un gros coup à Broken Harbour, ce village de damnés au bord de la mer d'Irlande. Rien que des chantiers à l'abandon, et une maison-forteresse. A l'intérieur, une famille décimée, des caméras partout et des murs percés de trous. Pourquoi ? Ce lotissement fantôme m'obsède. "

J'ai eu du mal dans les premières pages avec le narrateur interne, ce JE me perturbait ; puis une fois l'intrigue mise en place, je n'ai eu qu'une hâte : comprendre ce qu'il s'était passé dans cette maison, au coeur de cette famille si parfaite... Le mystère est ténu, on ne devine pas facilement le fin mot de l'histoire et c'est tant mieux, car on passe un très bon moment (avec une scène ou deux à la limite du soutenable pour mon coeur de maman tout de même, mais rien de sanglant). C'est assurément un très bon roman au réalisme vertigineux qui pointe du doigt les conséquences liées à la crise économique, mais aussi le paraître, le vouloir faire bonne figure malgré tout...