Image_3Image_5 Image_7

C'est à l'occasion du mercredi de la BD chez Mango que j'ai découvert cet auteur de BD que je ne connaissais absolument pas : Yslaire. J'ai trouvé cette trilogie à la médiathèque et je n'ai pas hésité un instant, charmée par le graphisme et les tonalités des couvertures.

La Guerre des Sambre, c'est l'histoire d'une famille que nous découvrons à travers un de ses membres, Hugo. Le premier tome s'ouvre sur son mariage avec Blanche. Le lecteur comprend vite que ce mariage a été arrangé par les pères et qu'il n'y pas d'amour entre les époux, du moins Hugo ne semble pas préoccupé par sa jeune épouse. Très vite, il doit partir s'occuper d'une mine de cuivre qu'il a reçue par la dot de Blanche. Son père exige qu'il la vende pour rembourses des dettes accumulées. Mais Hugo va être témoin d'un accident dans la mine qui va mettre à jour des restes humains...cet événement va bouleverser sa vie à jamais...Ces catacombes semblent renfermer le berceau de l'humanité, la déesse Ishtar, déesse de l'amour, dont les yeux sont rouge rubis...Alors quand Hugo découvre à Paris une jeune actrice, Iris, uax yeux rouges, il se convainct qu'elle est la réincarnation de la déesse...Les trois tomes narrent cette histoire passionnante, très romanesque, qui n'est pas sans rappeler, pour le personnage d'Hugo notamment, les grands textes de Maupassnt ou de Zola (pour Germinal par exemple). Tout l'intérêt réside dans la quête d'Hugo qui semble le mener droit à sa perte. En parallèle on suit la vie de Blanche, qui vit à la Bastide avec sa belle-famille, et qui attend un enfant. Tout est lié et Hugo délaisse sa famille pour se consacrer à l'écriture d'un livre - une thèse - qui doit changer l'Hisoire, La Guerre des Yeux. Les graphismes sont incroyables, toujours dominés de teintes noires - la couleur des yeux des Sambre - et rouges. L'atmosphère est pesante, faite de noirceur. Cette bande dessinée fait suite à Sambre du même auteur ; La Guerre des Sambre prend le parti de remonter l'arbre généalogique de la famille. C'est un véritable roman que nous offre l'auteur, avec des chapitres, un narrateur prolixe et une histoire complexe. Une bande dessinée qui mérite la très bonne réputation qu'on lui a faite.

Allons voir chez Mango les découvertes BD de ce mercredi.