51ezV34wTlL

 Voilà un bouquin sur lequel je me suis jeté à la médiathèque après avoir lu un article enthousiasmant dans un magazine. Je l'ai dévoré et j'ai passé un très bon moment, entre rires et larmes.

Les derniers jours de Rabbit Hayes annonce la couleur dès son titre : il s'agit en effet de suivre Rabbit, une jeune femme de 35 ans, dans les derniers jours de sa vie en raison d'un cancer qui ne lui a pas laissé de chance. A son chevet, dans une maison de soins palliatifs, se succèdent les proches, ceux qui l'ont aimé tout au long de sa vie : ses parents, sa soeur et son frère, ses neveux, son beau-frère, sa meilleure amie, sa fille Juliet et d'autres personnages annexes comme les infirmières. On alterne les points de vue à chaque chapitre et on découvre ainsi ce qu'a été la vie de Rabbit depuis son enfance à travers son propre regard mais aussi celui des membres de son entourage qui sont nostalgiques : le passé vécu avec Rabbit ressuscite au fil des pages et l'histoire contée est terriblement poignante. J'ai beaucoup aimé l'adolescence de Rabbit et l'histoire du groupe de rock formé par son frère Davey et ses amis, dont le mystérieux Johnny objet de toute l'admiration de Rabbit. J'ai trouvé la fin du livre magnifique, même si on avance dans les dernières pages le coeur serré car l'issue - même si elle est connue dès le début - est douloureuse pour tous. C'est un livre qui - malgré les larmes versées- vous donne une furieuse envie de vivre et de profiter tant que la vie est là. A lire absolument !