Image_1Aujourd'hui, dans le cadre du rendez-vous hebdomadaire fixé par Mango, je vous présente un premier tome d'une série intitulée Grands Anciens ; il s'agit de "La Baleine blanche". Cette bande dessinée réunit plusieurs éléments que j'apprécie tout particulièrement : l'époque tout d'abord puisque l'histoire se déroule au XIXème siècle ; le lieu : La Nouvelle-Angleterre ; un thème : les légendes maritimes !

"En 1850, le jeune Ishmaël a pour intention de quitter la marine marchande pour devenir marin sur un baleinier et, pour ce faire, s'est transporté à l'auberge de l'Amiral Bandow de New Bedford à la Nouvelle-Angleterre pour y glaner quelques précieux conseils. En ces lieux bruyants où la bière coule à flot, il y rencontre le romancier Hermann Melville qui, fort de l'intérêt que porte le jeune homme sur la chasse au cachalot, se décide à lui faire part d'une histoire fascinante et effrayante, celle du Capitaine Achab et de son combat titanesque contre le Kraken, l'immense créature des bas fonds marins. Commence alors un récit impressionnant dans lequel l'appel du large devient synonyme de légendes terrorisantes, de folie, de prières impies et également de démesure.     "

L'intrigue se met en place rapidement et on suit avec autant d'intérêt que le jeune Ishmaël les aventures du Capitaine Achab racontées par Melville. Cela m'a amusée de
trouver au fil des pages des références littéraires à des romans célèbres ayant pour lieu la mer (Mobydick, Les Travailleurs de la mer et L'Ile au trésor). On retrouve dans cette bande dessinée les couleurs sombres qui sont une caractéristique de cette collection, et je dois dire qu'elles permettent de rendre encore plus terrifiante la bête monstrueuse que nous découvrons dans  les dernières pages et que j'ai trouéve très réussie. Evidemment, l'histoire n'est pas terminée et il faut attendre la suite. Je commence à comprendre pourquoi Mango me dit qu'elle préfère lire que des "one-shot" !!