Image_1Il s'agit de l'adaptation du roman de Frances Burnett, Petite Princesse, plus connu en France sous le nom de Princesse Sarah. Je ne connaissais pas le dessin animé que beaucoup de filles regardaient petites, je n'en ai aucun souvenir, davantage marquée par Candy ou bien Heidi.

Sara est une jeune fille qui a grandi aux Indes avec son père, le capitaine Crewe. Sa mère, française, est décédée. Son père s'est toujours occupé d'elle, elle a vécu entourée de richesses. Un jour, il décide de placer Sara dans une institution anglaise pour parfaire son éducation. C'est dans le pensionnat très strict de Miss Minchin que la jeune fille va passer ses prochaines années. Dotée d'un très beau trousseau, d'une chambre à la hauteur de son rang social, elle attise les jalousies. Mais Sara reste très humble vis-à-vis de ses camarades, ne se vantant pas de sa "supériorité". C'est Émilie, la poupée qu'ils ont achetée avec son père, qui retient son attention, qui devient sa confidente. Dans le sillon de Sara il y a la méchante Lavinia, envieuse de s'être fait voler la vedette, il y aussi la potelée Ermengarde et la petite Lottie, orpheline de mère également.

Ce tome s'intitule "Pour des mines de diamant" : c'est l'occupation qui retient son père loin de Sara et qui va même le faire mourir, à la fin de ce premier tome et qui préfigure une suite d'aventures pour Sara. C'est une lecture agréable qui m'a beaucoup charmée par ses dessins, très actuels et proches du manga. D'après ce que j'ai pu lire ici et là, le scénario n'est pas complètement fidèle au roman ou bien au dessin animé ; les auteurs ont choisi d'ajouter un côté "steam punk" à l'intrigue : il s'agit d'une variante de la science-fiction. En effet, certains personnages de l'histoire sont des automates appelés des "live dolls" dont il faut remonter le mécanisme et dont le père de Sarah est à l'origine. C'est une BD destinée aux jeunes filles, à partir de 8 ans je pense, qui devrait les charmer et, peut-être,leur faire verser quelques larmes...

Allons vor chez Mango les découvertes BD de ce mercredi.