Image_2Voilà un livre que j'ai emprunté à la médiathèque et que je regrette de ne pas avoir acheté (!!!!) tant j'aimerais le prêter autour de moi. pourtant le sujet est sombre et on sort de ce livre très chamboulé mais je trouve que sa lecture vaut le détour.

Kevin est un adolescent qui a commis un massacre dans un lycée. Sa mère, anéantie par cette horreur, ressent le besoin d'écrire au père de Kevin, afin de retracer son parcours : sa rencontre avec lui, leur envie d'avoir un enfant, leurs craintes, les problèmes rencontrés, etc. A travers de nombreuses lettres, elle jette un regard acerbe sur sa vie de femme, de mère, d'épouse, et donne un éclairage troublant sur sa relation avec son fils, mais aussi ses liens  avec son mari et sa fille. Elle évoque à la fois le présent - les visites à son fils -  et puis le passé à travers des anecdotes marquantes qui, à ses yeux, étaient sûrement annonciatrices de ce malheur...

Ce livre est subtilement écrit et vous réserve des surprises terrifiantes ! On sort de cette lecture K.O., j'en ai parlé à mon chéri pendant deux jours tant ça m'a perturbée ! Ce personnage de mère est vraiment  étonnant et peut fortement déranger, mais tout est compréhensible jusqu'à l'impensable...mais je ne peux vous révéler la fin qui m'a beaucoup touchée. Je n'en dis pas plus - vous avez compris que c'est un vrai coup de coeur "insoutenable" - car je gâcherai le plaisir de lecture de ceux ou celles qui ont envie de découvrir ce roman : Il faut qu'on parle de Kevin. Vous ne regarderez plus un adolescent comme avant...

Il ne fait aucun doute que je vais m'empresser de voir ce qu'a écrit d'autre Lionel Shriver car son talent me paraît immense.