laferme

 "Ta mère... elle ne va pas bien. Elle s'imagine des choses – des choses terribles, terribles. Elle est à l'hôpital. Elle a été internée. Un appel de son père. Quelques mots. Et Daniel qui imaginait ses parents profiter de leur retraite dans une charmante ferme suédoise voit son monde basculer. Et puis un autre appel. Sa mère. Je suis sûre que ton père t'a parlé. Cet homme ne t'a dit que des mensonges. Je ne suis pas folle. Je n'ai pas besoin de médecin. J'ai besoin de la police. Deux histoires. Deux vérités. Qui croire ? Jusqu'où Daniel sera-t-il prêt à aller pour lever le voile ? Au risque de découvrir des secrets plus terribles encore... "

Voilà un roman parfait pour les vacances: un page-turner comme on les aime. Je l'ai dévoré en 3 jours et j'ai aimé cette lecture, même si je n'en garde pas un souvenir impérissable, je trouve que l'auteur a su mener une intrigue prenante tout le long du roman en choisissant l'angle de la confidence. Tilde se confi à son fils Daniel sur les événements qui ont conduit son mari à la faire interner...

Les chapitres sont assez courts et on tourne les pages avidement pour savoir le fin mot de  l'histoire. Les dernières pages du livre sont assez étonnantes car on découvre la part autobiographique de ce roman et c'est assez saisissant.

C'est ma maman qui m'a fait découvrir ce livre, sorti au mois d'octobre. Je n'avais rien lu de cet auteur auparavant.